Groupe départemental Climat Scolaire

DSDEN de l’Oise
Vous êtes ici : Accueil > Prévention des violences >

Sommaire

~ {{Le jeu des trois figures }} est un outil pour prévenir la violence et le harcèlement scolaire en développant l’empathie dès l’école maternelle. Mis au point puis expérimenté par Serge Tisseron et son équipe, ces ateliers de jeu théâtraux sont susceptibles d’être pratiqués par les enseignants dès les classes maternelles {{après une formation de trois journées réparties sur l’année. }} ~ Le jeu des trois figures se présente sous la forme d’un jeu théâtral, mais l’objectif n’est pas la mise en scène d’une pièce en vue d’une représentation. Les enfants seront invités à construire un récit à partir d’images qu’ils ont vues et à le jouer pour mettre en mots des situations qui leur permettront de mieux appréhender les relations sociales, dans le respect de soi-même et des autres. ~ Il est appelé ainsi par allusion aux trois personnages présents dans la plupart des histoires regardées et racontées par les enfants : l’agresseur, la victime et le redresseur de torts. ~ Madame Karine Norroy, Inspectrice de l’Education nationale de la circonscription de Noyon, formée à ce dispositif, a proposé au cours de cette année scolaire 2020-2021 une formation théorique sur la place de l’empathie dans la régulation des conflits dans les classes, et une analyse des pratiques sur la mise en place du jeu des trois figures dans une classe. Les stagiaires, membres des RASED et conseillères pédagogiques des circonscriptions de Noyon et de Margny – lès - Compiègne, ainsi que la coordonnatrice REP de Noyon se sont engagés à pratiquer eux même le Jeu des Trois Figures dans une demi-classe (ou mieux, dans deux demi-classes) pendant cette année scolaire, chaque semaine. ~ La vidéo suivante a été réalisée dans ce cadre avec les élèves de la classe de CP de Mme Caroline Janusz de l'école du Martelois de Thourotte : ~ [->https://tube-amiens.beta.education.fr/videos/watch/2ebfe979-0391-460d-bc3b-bd4f495f0967]

Le jeu des trois figures

 
Le jeu des trois figures est un outil pour prévenir la violence et le harcèlement scolaire en développant l’empathie dès l’école maternelle. Mis au point puis expérimenté par Serge Tisseron et son équipe, ces ateliers de jeu théâtraux sont susceptibles d’être pratiqués par les enseignants dès les classes maternelles après une formation de trois journées réparties sur l’année.
 
Le jeu des trois figures se présente sous la forme d’un jeu théâtral, mais l’objectif n’est pas la mise en scène d’une pièce en vue d’une représentation. Les enfants seront invités à construire un récit à partir d’images qu’ils ont vues et à le jouer pour mettre en mots des situations qui leur permettront de mieux appréhender les relations sociales, dans le respect de soi-même et des autres.
 
Il est appelé ainsi par allusion aux trois personnages présents dans la plupart des histoires regardées et racontées par les enfants : l’agresseur, la victime et le redresseur de torts.
 
Madame Karine Norroy, Inspectrice de l’Education nationale de la circonscription de Noyon, formée à ce dispositif, a proposé au cours de cette année scolaire 2020-2021 une formation théorique sur la place de l’empathie dans la régulation des conflits dans les classes, et une analyse des pratiques sur la mise en place du jeu des trois figures dans une classe.
Les stagiaires, membres des RASED Réseau d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté et conseillères pédagogiques des circonscriptions de Noyon et de Margny – lès - Compiègne, ainsi que la coordonnatrice REP Réseau d’éducation prioritaire de Noyon se sont engagés à pratiquer eux même le Jeu des Trois Figures dans une demi-classe (ou mieux, dans deux demi-classes) pendant cette année scolaire, chaque semaine.
 
La vidéo suivante a été réalisée dans ce cadre avec les élèves de la classe de CP de Mme Caroline Janusz de l’école du Martelois de Thourotte :
 
https://tube-amiens.beta.education.fr/videos/watch/2ebfe979-0391-460d-bc3b-bd4f495f0967

Mise à jour : 1er juillet 2021